OD & Escape : l’inspiration

En couverture : Prisombre dans mon jardin… illusion

“OD” :
Comme le nom l’indique : Overdose.
Symbole de la décadence humaine… être réduit à un tel vide intérieur que les médicaments prennent toute la place dans la coquille. Avoir tout et pourtant n’avoir rien, ne rien voir… D comme destruction : c’est le destin de ce corps qui se détériore, le temps fait son œuvre, de poussière compressée le corps redevient poussière libre, comme les comprimés dont il est composé.

 

Le tableau :

"OD"

“OD”

“Escape” :
Les nerfs sont stimulés par des substances chimiques. D’un côté les volutes et les couleurs permettent d’échapper peut-être à un monde trop noir, d’un autre côté il y a tant de médicaments que le cerveau est écrasé, enfermé dans son délirium.

Le tableau :

"Escape"

“Escape”