Ma démarche artistique

J’ai récemment lu un livre de Didier Van Cauwelaert :
« Le nouveau dictionnaire de l’impossible » *

NB : Il s’agit de la suite du « Dictionnaire de l’impossible » ** qui m’a tant plu que je l’ai offert à mes proches et qui devrait être lu de tous ceux qui ne veulent pas être des moutons 🙂 !

© M. Rougement / Opale

 

Didier Van Cauwelaert est un auteur riche et protéiforme (romans, essais, bandes-dessinées, théâtre et comédies musicales, scénari, nouvelles, adaptations). Il a, entre autres et notamment, obtenu le prix Goncourt pour l’un de ses romans et le prix Sciences-Frontières de la vulgarisation scientifique pour l’un de ses essais.

 

A la lecture d’un passage de l’article « Cerveau (l’homme sans) » , je me suis totalement retrouvée dans les mots de l’auteur. Son écriture a si bien transformé ce que je vois, que je ressens, ce vers quoi je tends. Il a exprimé si clairement ma démarche artistique que je ne résiste pas à vous partager cet extrait :

 

« La risposte au détournement des spiritualités par la barbarerie, qu’elle soit aveugle ou mercantile, n’est plus désormais, à mon humble avis, entre les mains de la religion ou de l’antireligion, mais de l’imagination et de la science. De l’imaginaire scientifique qui nous conduit vers notre véritable réalité, la seule capable de réanchanter le monde : pensée cosmique, immortalité des consciences, interconnexion totale fondée sur les forces d’intelligence, d’amour et de diversité, option de survies infinies dans notre monde concret comme dans des univers parrallèles… Encore faut-il l’accepter, cette réalité de rêve. Et, comme le font la plupart des chercheurs que j’ai cités, la rendre accessible, jubilatoire, constructible et sexy. Et puis en débattre à coups d’objections, de contradictions, de remises en cause qui l’enrichissent, d’intuitions démentes mâtinées d’humour et de bon sens, de respect mutuel et d’audaces provocatrices.

La vie de l’esprit, quoi. La vie de l’esprit contre la mort de l’âme. A nous de choisir. Entre le ver de terre décapité qui régénère sa mémoire et les faux ciels peuplés de génocides suicidaires, où est l’avenir, où est l’enjeu, où est la foi ? »

 

La résonnance :

Je me sens comme les chercheurs dont parle Didier Van Cauwelaert : imbibée de mon imaginaire, je laisse mon intuition et mes recherches me guider vers les clés scientifiques qui m’ouvrent les portes de chemins impossibles.

Cette réalité de rêve bien présente, j’essaie de l’explorer et de la carresser des doigts pour, comme le dit Didier Van Cauwelaert, la rendre « accessible, jubilatoire, constructible et sexy » au travers de mon art… en faisant circuler l’information, en poussant la réflexion et en tendant un fil d’Ariane lors de mes explorations… J’espère que vous vous laisserez aller à l’attraper et à le suivre…

 

 

Biographie :

* Didier Van Cauwelaert : « Le nouveau dictionnaire de l’impossible » Editions J’ai Lu, ISBN 978-2-290-12309-6.
** Didier Van Cauwelaert : « Le dictionnaire de l’impossible » Editions J’ai Lu, ISBN 978-2-290-09392-4.
ou : Didier Van Cauwelaert : « Dictionnaire de l’impossible l’intégrale » Editions Plon, EAN 9782259260015